Tout le monde se pose la question, à savoir si les défibrillateurs automatisés externe, sont une obligation pour les entreprises ?

L’arrêt cardiaque représente aujourd’hui pus de 50000 décès chaque année soit 1 décès toutes les 10 minutes !

Notons également que chaque minute est importante et qu’une équipe de secours peut parfois mettre plus de 10 minutes à arriver …

Malheureusement dans ses cas-là, à chaque minute écoulée c’est 10% de chance de survie en moins.

En France, plusieurs codes du travail prévoient de obligations pour les chefs d’établissement et chef d’entreprises.

Par exemple selon l’article R.4224-14 du code du travail l’employeur s’engage a mettre à disposition et facilement accessible, du matériel de premiers secours adapté a la nature des risques de l’environnement de travail imposé.

Quand le défibrillateur sera implanté, le responsable d’établissement devra veiller au bon fonctionnement et entretien du DAE, mais également a sa vérification annuelle, ainsi qu’une formation a l’utilisation de ce dernier.

En ce qui concerne son implantation, il est conseillé qu’il soit, facile d’accès, ouvert au public et à proximité d’un dispositif permettant l’appel des services de secours interne ou service d’urgence externe a l’établissement.

Conclusion : Aujourd’hui aucune législation impose l’installation d’un défibrillateur dans une entreprise, néanmoins bon nombre de société ont pris l’initiative d’anticiper et ainsi équiper leur site de DAE et protéger les employés d’un arrêt cardiaque.

Car comme le stipule les articles de lois, tout accidents se déroulant pendant et sur les lieux de travail et considéré comme accident de travail et expose son dirigeant a des poursuites…

Alors faites de votre entreprise un établissement sécurisé et n’entrez pas ses chiffres et statistiques accablantes.