De combien de temps disposons nous pour secourir une personne victime d’un arrêt cardiaque ?

 

Le cerveau ne peut se passer d’oxygène, chaque minutes et seconde sont donc vital pour sa survie.

 

Il est dit que jusqu’à 5min passés sans effectuer de massage il existe tout de même certaines chances de survie neurologique, mais malheureusement la perte neuronale est un phénomène continue qui débute très précocement.

En d’autres termes, au-delà de plusieurs minutes certaines personnes pourront perdre jusqu’à 10% de facultés et capacités physique et mental, pour chaque minute écoulée.

 

Contrairement au cerveau le cœur lui est plus résistant et peut ainsi reprendre une activité après une réanimation retardé.

Conclusion: Un appel immédiat des sévices de secours et une prise en charge des plus rapide, seront primordial et contribuerons a la survie d’un arrêt cardiaque